© copyright Jean-Luc Colnot, 2007-2017.

jeudi 28 avril 2011

DON NASARIO

C'est un frère et un compadre. Don Nasario Mamani Quispe est le frère ainé du maestro Grover et donc, un kallawaya de ma famille. Un excellent ritualiste. Le 23 avril, j'avais une cérémonie à faire pour un patient vivant aux USA et j'ai proposé au maestro Nasario de partager ce travail. Comme le patient était loin de nous, nous avons choisi une antenne, le lieu sacré de Lloco Lloco, une apacheta entre La Paz et Tiwanaku. Un endroit trés fort qui fait vibrer l'air et où convergent par la vue, suivant une psycho-géographie inconsciente, tous les plus hauts sommets de la cordillère. La main droite de don Nasario est tournée vers le Sajama et sa main gauche vers le Condoriri. Face à lui, l'Illimani, le Huayna Potosi, le Illampu. Dans son dos vers le nord, l'Akhamani. Des montagnes sacrées dépassant toutes joyeusement les 6000 mètres. Le Titicaca et le site de Tiwanaku sont aussi derrière le maestro, dans la vallée à ses pieds. Il fait très chaud. Pour voyager léger, nous n'avons apporté ni manger ni boire, sinon une abondante mesa, bien généreuse, pour tous les Machulas et la Pachamamita. Nous devons être à 4100 mètres d'altitude. La force des montagnes associée au rituel de la mesa blanca, à l'aridité et à la hauteur des lieux, va nous jouer un petit un tour. L'un après l'autre, Nasario et moi allons avoir des trous noirs répétés, nous empêchant de tenir debout. Les sages disent que c'est bon signe, que les montagnes nous serrent un peu fort dans leurs bras pour nous montrer leur cariño, leur tendresse. C'est très bon pour notre patient et nous sommes heureux. D'autant que l'oracle de Mama Coca s'est montré optimiste. La cérémonie brasse toute cette force et l'oriente.
“Toutes les techniques magiques sont des orientations synchroniques” (Magie Inconnue).

1 commentaire:

Felipe a dit…

hihihihiiiii !!!!!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...