© copyright Jean-Luc Colnot, 2007-2017.

vendredi 6 février 2009

LIBER QVPh SVB FIGVRA CLXXXVI

La tentation de Saint Antoine

Fais ce que tu voudras sera le tout de la Loi.

0. Au commencement était la Rien. Les mots ne sauraient définir Notre Dame des Étoiles car Elle n'Est Pas. Mème les termes "obscurité" et "silence" sont inadéquats. Aussi, n'essayons pas de La définir. Aimons-La seulement de toute l'ardeur de nos coeurs, aspirons á Elle et accomplissons notre part, comme il se doit.

1. Au centre mème de cette Circonférence de la Rien se trouve Notre Seigneur, ce mystérieux Point qui Est. Lui aussi est au-delà de toute définition. Ne soyons donc concernés et n'ayons d'inquiétude que d'atteindre á ce Centre de Tout et de Rien qui est notre Être. Convertissons-nous en ce Point de concentration jusqu'á ce que nous nous étendions et soyons Rien.

2. "Car je suis divisée par égard pour l'amour, pour l'opportunité de l'union" (AL I.29). Sur ce plan de conscience semblent exister deux êtres, très semblables sans être similaires. L'un est positif en sa nature et classifié comme Yang par les orientaux, on l'appelle usuellement "homme". L'autre est négatif en sa nature et est appelé Yin par les orientaux, on le nomme habituellement "femme". Mais ne te laisse point tromper par les apparences extérieures. La forme n'est qu'illusion et les apparences sont trompeuses. La véritable nature du sexe n'est pas déterminée par ce qu'il parait être mais par des choses bien plus subtiles.

3. L'Acte de Création peut être obtenu par n'importe laquelle des trois méthodes possibles. Ces méthodes sont connues du saint ordre O.T.O. comme les degrés VIII° (autosexuel), IX° (hétérosexuel) et XI° (homosexuel). Mais de nouveau, saint aspirant, souviens-toi de ce que je viens d'écrire á propos de la nature du sexe.

Bien qu'existent trois méthodes, il n'y a qu'Un Chemin.

Si l'opération est du VIII°, le Mage, de n'importe quel sexe, s'unit á une idée pure dépourvue de véhicule physique. Ceci rend plus simple la concentration sur le but de l'oeuvre (également appelé Fils Magique), mais le désavantage est que cette méthode est la moins puissante des trois.

Ce qui suit est écrit pour les IX° et XI° mais est parfaitement applicable au VIII°. L'aspirant dont la créativité est amène pourra être capable de l'appliquer de façon correcte.

4. Dans le Temple, le Lieu de Travail, il n'y a rien sinon la Bête (Prêtre) et la Femme Écarlate (Prêtresse). Aussi, bien que le lieu soit rempli d'objets magiques, l'attitude des Mages doit être que l'Univers est vide de toutes choses, hormis de ces deux qui sont les représentants de "l'amour sous la volonté". Lui est Hadit et elle est Nuit. Leurs masques sont restés loin derrière, sur des plans inférieurs, ainsi que tous leurs vêtements de matière dense.

5. Pour réussir cette oeuvre de négation, tout ce qui ne correspond pas directement á ce travail doit être banni. Tout cela doit rester hors de la Sphère de l'Oeuvre. Cela inclue les choses du monde extérieur, celui que perçoivent les cinq sens, et également celles du monde interne, toutes les espèces d'idées et de pensées incompatibles avec l'Oeuvre.

Le rituel du Rubis Étoilé qui nous a été donné par l'A. A. peut être utilisé á cet effet.

Le Cercle Magique agira comme une puissante forteresse. Il ne doit pas y avoir de brèche dans la défense. Tout cela qui contamine doit être laissé au dehors, sans quoi le Fils peut être détruit ou déformé et les Mages eux-mêmes tomber malade. Le Cercle demeurera hermétiquement scellé jusqu'á la fin de l'Oeuvre. Á l'intérieur de ce réceptacle, toutes les forces s'accumuleront et transmuteront. S'il existe une faille dans celui-ci, alors toutes les forces non désirables peuvent voler l'énergie et créer des liens magiques avec les officiants, ce qui causerait un grand déséquilibre.

6. Après que les forces "impures" auront été bannies du Temple, les Mages devront consacrer le Lieu ainsi qu'eux-mêmes. Les symboles seront ceux que chaque mage voudra bien imaginer mais nous suggérons l'usage du LIBER 777 ainsi que du LIBER SEPHIROTH svb figvra D comme guides.

7. L'Oeuvre en soi doit être de forte intensité mais de longue durée. Les Mages doivent parvenir á un niveau très élevé d'excitation, aussi bien physique qu'émotionnelle, et l'orgasme comme tel doit être réfreiné jusqu'au dernier moment.
"Tiens bon ! Tiens bon ! Résiste en ton ravissement ;
ne tombe pas évanoui sous les excellents baisers !
Plus ferme ! Soutiens-toi ! Lève la tête !
ne respire pas si profondément - meurs !
Ah ! Ah ! Qu'éprouvè-je ? La parole est-elle épuisée ?" (AL. II.67-69)

8. Toute la concentration et l'attention doit être dirigée, á tout moment de l'oeuvre, sur deux choses : le Fils Magique, qui est l'intention de l'oeuvre, et les sensations qui sont générées. Car le Fils est la Forme et les Sensations sont la Force. La force sans forme ne parvient á rien sur les plans inférieurs et la forme sans force n'est jamais qu'un cadavre.

Ce n'est pas une opération de Concentration Divisée. Ce n'est pas non plus une opération de Concentration Duelle, car ceci impliquerait une dualité.

Cet Acte de Concentration simultanée sur la Forme et sur la Force est base de tout l'Oeuvre. Il doit être réalisé dans sa totalité et non simplement rationnalisé. Souviens-toi des mots du Liber Legis "Qu'il n'y ait pas de différence faite parmi vous entre telle chose & telle autre chose" (AL. I.22). La Forme et la Force, le Fils et les Sensations, le physique et l'émotionnel, tout cela doit être compris comme Un, une Unité qui se convertira en Rien. "Sois fort, ô homme, désire, jouis de toutes choses des sens et du ravissement : n'aie crainte que quelque Dieu ne te renie pour cela" (AL. II.22).

Il n'est pas nécessaire d'abolir la jouissance au cours de la pratique sexuelle, n'accorde aucun crédit á ceux qui disent que pour que la magie sexuelle fonctionne, le sens du plaisir doit être sacrifié. C'est un grand mensonge.

Sans qu'importe le propos immédiat de l'oeuvre, le but suprême doit toujours être d'obtenir la Connaissance et la Conversation avec le Saint Ange Gardien, l'union éventuelle avec l'Être Vrai. Si l'on opère pour n'importe quelle autre raison, alors l'oeuvre se convertit en Magie Noire, Sorcellerie.

Souviens-toi que toute la Magick doit être toujours tournée vers Nuit, qui est la Rien. "Je suis au-dessus de toi et en toi. Mon extase est dans la tienne. Ma joie est dans la tienne" (AL. I.13). "Mais que l'extase soit tienne et joie de la terre : toujours Pour moi ! Pour moi ! (AL. I.53). Parce que toi, Homme, tu es Hadit, tu souhaites parvenir á la Compréhension du Centre pour pouvoir ainsi t'étendre et t'unir á la Circonférence. Et toi, Femme, tu es Nuit, comprenant que tu es le tout en te concentrant en ton Centre et parvenant á l'Union de l'Extase.

"Á toutes mes rencontres avec toi la prêtresse dira - et ses yeux brûleront de désir alors qu'elle se tiendra nue et réjouie dans mon Temple Secret - Pour moi ! Pour moi ! appelant la flamme du coeur de tous en son chant d'amour" (AL. I.62).

N'oublie pas que "Le mot du Péché est Restriction" (AL. I.41). Tout est toujours permis, dés lors que c'est la volonté de tous ceux qui participent á l'oeuvre.

Toute machination de l'intellect doit être évitée au cours de l'Acte de Magick. Le temps de l'analyse profonde vient après le rite, qu'il soit cérémoniel ou sexuel. Les participants doivent s'absorber dans le Grand Oeuvre. "Si la Volonté s'arrête et s'écrie Pourquoi, invoquant Parce Que, alors la Volonté s'arrête & ne fait rien" (AL. II.30).

Outre cela, n'importe quel Acte de Magick est plus puissant lorsqu'on l'accomplit pour le simple fait de le faire et non dans un but spécifique. Ceci confondra nombre d'aspirants qui essaient de le comprendre par la raison. Cette idée va au-delá de la simple raison. Pense plutôt á cela : "Car le pur vouloir, inassouvi d'objet, libéré de la soif de résultat, est en tout point parfait" (AL. I.44).

9. C'est un fait commun, mais non une règle dogmatique, que la Femme est capable d'avoir plusieurs orgasmes au cours de l'Acte, lá oú l'Homme ne peut en avoir qu'Un. Que cela soit le cas ou non, chaque orgasme doit être plus fort que le précédent et le dernier doit être le plus fort de tous, survenant á l'Unisson entre les partenaires. C'est le moment oú toute la force accumulée explose en un instant unique, infusant la vie au Fils Magique. Ceci doit être fait d'un seul coup en se concentrant exclusivement sur le Fils. Tel est le souffle par lequel Dieu crée la vie.

Mais souviens-toi de ceci : "... ne tombe pas évanoui sous les excellents baisers !". Prends soin de ne pas succomber complètement aux sensations car si tu oublies le Fils pour un instant seulement, alors celui-ci se perdra dans le torrent des sens.

10. Finalement, après avoir terminé l'Oeuvre ( et il faut rappeler qu'il peut réclamer de nombreuses opérations), il sera nécessaire de réaliser, par sécurité, un autre bannissement.

Car celui-ci est le moment oú les Mages sont les plus sensibles aux attaques, possessions et obsessions de forces "impures" et "sales". Les murs de la forteresse doivent pouvoir tenir bon.

Mais aussi, tout travail réalisé sur les Plan Internes et supérieurs doit aboutir aux Plans Externes et Inférieurs. Les Mages se sont élevés aux Plans Supérieurs de Conscience mais maintenant, par la necessité des lois de la nature et de la société, ils doivent revenir vers les Plans inférieurs de la logique et de la raison. Du moins en sera-il ainsi, jusqu'au jour oú ils monteront pour ne plus jamais revenir.

11. ABRAHADABRA. Aumgn.

L'amour est la loi, l'amour sous la volonté (1)
______

(1) N.d.T. Ce qui s'écrit en nombres : 93, 93/93. Or le nombre de ce Liber CLXXXVI est égal á deux fois 93.

© copyright, 2009, traduction française par Frater Humectatio Luminis XI°.

Source illustration : Juan Antonio Montoya.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...