© copyright Jean-Luc Colnot, 2007-2017.

mercredi 7 octobre 2009

NE PAS CONNAÎTRE

J'aimerais vous dire cette nuit que toute connaissance vraie dans le Travail est connectée à l'inconnaissance.

Je suppose que nombreux sont parmi nous ceux qui croient connaître. Tel est notre état habituel. Nous pensons toujours que nous connaissons ce qui est bon ou ce qui est mauvais ; nous croyons connaître ce qui fait le sujet de nos conversations. Nous croyons tous connaitre ce qui concerne nos tâches particulières. Nous pensons même connaître quelles sont les personnes appropriées qui doivent connaître et celles qui ne connaissent pas.

En réalité, dans ce Travail, connaître est ne pas connaître ce qu'on croyait connaître. Lorsque l'on commence à ne pas connaître quelque chose dont on avait la certitude, on fait l'expérience d'un changement de conscience. On fait l'expérience de la metanoia. Dans ce Travail, nous nous libérons de ce que nous imaginons connaître. J'aimerais que nous réfléchissions tous sur ce que nous croyons connaître avec certitude. Parfois, il peut même être amusant de voir les opinions que nous véhiculons et proclamons sur des personnes engagées comme nous dans ce Travail. Ceci est dû au fait que nous croyons connaître. Nous sommes certains d'avoir raison, à cause de ces opinions acquises. Nous ne pensons jamais à examiner comment ces opinions ont surgi et quelles influences mécaniques les ont créées.
( Maurice Nicoll, Conférence quatrième voie : Ne pas connaître)

Collages de Coyote 374

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...