© copyright Jean-Luc Colnot, 2007-2019.

mardi 23 juin 2009

SOLSTICE D'HIVER

Ce jour est aussi l'anniversaire de mon arrivée en Amérique Latine, puisqu'inversant les pôles, je suis parti de France le 21 Juin 2008 au solstice d'été pour arriver le même jour au solstice d'hiver à Lima, Pérou, alors que l'on préparait l'Inti Raymi, la fête du Soleil. Les mains tendues vers le ciel, par une température de moins six degrés, des milliers de personnes ont reçu ce 21 Juin 2009 les premiers rayons de Tata Inti (le Dieu du Soleil), dans la cité sacrée de Tiwanaku. La fête du 21 Juin marque ici le début de l'hiver austral en même temps que le nouvel an aymara. Nous sommes maintenant, selon l'ancien calendrier aymara, en l'an 5517. Et cette nuit, la multitude est venue au temple découvert de Kalasasaya pour y recevoir une énergie tout-à-fait exceptionnelle. Car ce sanctuaire, outre son âge cyclopéen, est situé exactement entre deux cordillères chargées en métaux qui les transforment en capteurs de l'énergie cosmique (sic), m'a expliqué très sérieusement Don Angel, l'un des sages (amautas) du peuple aymara. Dans une ambiance solemnelle chargée de mysticisme et de dévotion, toute la nuit a été marquée d'offrandes et de mesas aux symbologies ancestrales. Kallawayas, achachilas et amautas étaient présents en grand nombre, ainsi que les peuples quechuas et aymaras et une poignée de touristes frigorifiés, mais ô combien impressionnés par cette ivresse mystique des peuples andins. Rebelotte le dimanche 21 aprés-midi oú les kallawayas ont offert une splendide mesa dans la rue des sorcières (calle de las brujas), avant de se bourrer la gueule en jouant de la musique traditionnelle et en dansant. Les kallawayas ne sont jamais les derniers quand il s'agit de sexe, de boisson et de fête, qu'on se le dise ! Je suis plutôt heureux d'avoir eu sous la main mon appareil photos car j'ai pu ainsi avoir sur le même cliché plusieurs de mes vieux maîtres : Don Fausto Quispe (le père de Grover et mon père rituel, puisque pour lui et pour les autres, mon vrai nom est maintenant Don Juan Quispe), Don Victor Bustillos (le prestigieux guérisseur d'Ina Rösing), Don Mario (qui m'a offert mon poncho de Maestro) et même Don Rene (que les autres appellent Supay, autrement dit Satan)...

11 commentaires:

manihiyya a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
JL a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anaël Assier a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
JL a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anaël Assier a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Jean-Luc a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
JL a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
JL a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
JL a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
JL a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anaël Assier a dit…

Réponse chez moi, mais encore une fois, ici, je tiens à te remercier de bien vouloir partager tout ça.

A l'occasion, passe le bonjour à cette "communauté" de ma part, et remercie-les d'être.

AA

PS : j'assiste en ce moment à une curieuse convergence de traditions dont tu/ils es/sont un maillon.

Et tout cela sans jamais verser dans le "syncrétisme" au mauvais sens du terme. Je n'attends rien, mais c'est encourageant quand même.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...