© copyright Jean-Luc Colnot, 2007-2017.

samedi 3 mai 2008

UNE CITATION ENCADRÉE AU-DESSUS DU LIT DE JEAN CARTERET


Quand la nuit de mon cœur descendra dans mes mains
et de mes mains dans l’eau qui baigne toutes choses
ayant plongé je remonterai nu
dans toutes les images :
un mot pour chaque feuille un geste pour chaque
ombre
« c’est moi qui vous entends c’est moi qui vous connais
et c’est moi qui vous change. »
(Jean TARDIEU, Le fleuve caché, Poésies : 1938-1961, Poésie/Gallimard, 1968)








Collages de Ph. Naudet
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...