© copyright Jean-Luc Colnot, 2007-2019.

dimanche 20 décembre 2009

NÉOCOLONIALISME SPIRITUEL

De nos jours, arrivent sur le marché occidental les cultures spirituelles les plus exotiques qui, sans être digérées, vont être dévorées pour être incorporées, comme des trophées, à nos tableaux de chasse. Après l'exploitation de leurs terres et le massacre de leurs populations, les indigènes ont à faire face à cette forme nouvelle de colonialisme. Il est aisé d'y reconnaître une exploitation culturelle postmoderne à dimension globale, fidèle au modèle du self-service des hyper-marchés. Chacun, à travers internet, se crée sa propre pratique polymorphe, incohérente mais colorée, exploitant au maximum la richesse culturelle d'une humanité déjà mise à genoux par le consumérisme.

Cet éclectisme postmoderne interprète les cultures comme des banques de données en libre accès, destinées au cybernaute supra-culturel, qui en fera ce qu'il voudra. Plutôt qu'une alternative subversive à tout cela, un courant tel que la chaos-magick n'est au fond que l'expression caractéristique et symptomatique de cette approche consumériste, devenue générale.

Certes, l'impérialisme culturel est plus subtil, de par l'exigence apparente d'authenticité des cultures et de leurs traditions. Toutefois, en raison de la virtualité cybernétique, cette exploitation est devenue plus féroce et destructrice, ne laissant plus de terra incognita. Derrière son ordinateur, le cybernaute transculturel n'a plus besoin d'entrer en contact réel avec ces traditions pour en exploiter les ressources. Il se suppose désormais chaman, yogi, kabbaliste, tantrika. Il invoque Kali, Shiva ou Quetzalcoatl. Tout lui est dû et tout est efficace : c'est la fameuse et infantile toute-puissance du nourrisson dont parlent les psychanalystes. Or, ce nourrisson ne se rend plus compte, ne serait-ce que du background socio-économique et humain des esthétiques culturelles qu'il emprunte, avec le plus grand irrespect. Il ne se heurte à aucune incarnation vivante de ces traditions, ni ne souffre dans sa chair de la vengeance de Moctezuma (diarrhée), qui guette le voyageur réel, sur ces terres aussi belles que difficiles. Il ne se saisit donc que de choses abstraites, mortes et sans acteurs, des marchandises culturelles à consommer, à vendre ou à jeter après usage. Le grand dogme postmoderne du anything goes, avant-poste d'un monoculturalisme où tout se vaut - puisqu'est réfuté tout métarécit en permettant l'étalonnage - menace d'une uniformisation sans précédent la diversité des cultures et leur richesse interne. Consommateur trop désinvolte de ces spiritualités, dont il n'a d'appréciation que purement esthétique et désincarnée, le cybernaute transculturel ne voit pas qu'il est l'un des agents de cette perte irréparable.

Dans l'anarchie épistémologique la plus complète, et grace à la zapette ou la souris du spectateur nécrophile, qui lui permet de passer du chamanisme sibérien au mantra hindou, de la guématrie au kamasutra, du martinisme au vaudou, ou des extra-terrestres à la homepage du Maharshi, les cultures, les époques, les religions et oeuvres d'art - incommensurables certes, mais du même coup, nivelées par l'indifférentisme - deviennent les articles de consommation du grand supermarché postmoderne. La pression culturelle que ce marché exerce est telle que bientôt, quand on voyagera au pays de l'ayahuasca et de la wachuma, l'homme-médecine nous parlera des chakras, plutôt que des éléments propres à sa tradition. C'est déjà le cas dans nombre d'endroits et il semble que les touristes soient finalement très heureux d'y retrouver la même chose que chez eux.

En raison de leur préservation, certaines cultures indigènes exercent sur le cybernaute occidental une fascination particulière, au lourd parfum d'authenticité. Elles deviennent pour lui comme des pièces de collection d'un cabinet de curiosités, ou comme le bouche-trou d'une vision relativiste du monde qui, dans tous les cas, comme on le dit dans le commerce, se promet d'être : "sans engagement de votre part".

On sait ce que sont devenus le yoga (réduit à une gymnastique), l'advaïta vedanta et d'autres disciplines. Les traditions d'Amérique du Sud, qu'elles soient andines ou amazoniennes, sont également mises à mal par cette avidité qui leur veut tant de bien. Mais ce n'est rien encore, comparé à l'exploitation outrancière dont font l'objet les traditions du nord du continent américain, avec parfois, la complicité de natifs ayant succombé à l'appât du gain. La situation est telle que des représentants indiens ont cru utile de formuler, voici quelques années, un avertissement à l'Occident intitulé : Déclaration de guerre contre les exploiteurs de la spiritualité Lakota, Dakota & Nakota. Dans le même ordre d'idée, le photographe et écrivain Maurice Rebeix, rappelle le caractère néocolonial de cette attitude :

(...) Il faut bien sûr malheureusement observer que le charlatanisme dans sa version "cyber-shamanique" pullule désormais sur la grande toile du web. Je parle de la somme pathétique de tous les autoproclamés qu'on y déniche. "Initiés", "guérisseurs", "shamans" (un mot que les Lakotas exècrent !) et quoi d'autre encore ? En nos contrées, quiconque irait trois, quatre, cinq fois à l'office du dimanche puis, soudain, enfilerait une chasuble pour célébrer la messe serait logiquement considéré sinon comme un escroc, au mieux comme un doux dingue. Pourquoi n'en va-t-il pas tout naturellement de même à l'égard de ceux qui, sans la moindre légitimité, sans affiliation réelle et profonde avec aucune tribu, aucune famille, aucun clan, prétendent cependant mener des "cérémonies indiennes" pour la seule raison que, y ayant pris part ici ou là, ils se disent avoir compris "comment faire" ?

Ceux-là ne perpétuent qu'une seule tradition, entamée il y a plus de 500 ans avec l'arrivée de Colomb : celle du pillage éhonté de tout ce que l'Indien possède.

Si la Spiritualité Lakota vous intéresse, vous inspire, vous attire, un conseil : observez bien où vous poser vos "mocassins" et souvenez-vous que dans le monde de l'homme blanc "en l'absence du sacré tout est à vendre !"

Défiez-vous de ceux qui se prétendent porteurs des "enseignements" de telle ou telle famille, se réclament de tel ou tel Chef connu, mais ne se sont jamais souciés de contacter les familles concernées pour savoir s'ils avaient leur permission pour ce faire. Une part profonde des enseignements traditionnels indiens leur a échappé : celle qui concerne les bonnes manières !

Défiez-vous de ceux qui se prétendent "Danseurs du Soleil" au prétexte, par exemple, qu'ils ont décidé de mettre en scène chez eux, dans leur jardin, sur leur terrain, une grossière caricature de cette cérémonie. En France, l'un d'entre eux clame de façon mensongère avoir accompli le voeu de la Sundance en terre indienne alors qu'il n'y vint que pour une seule et furtive édition et disparut aussitôt, préférant adapter chez lui la Sundance à ses propres besoins... dans tous les sens du terme.

Défiez-vous de ceux qui affichent ostensiblement des noms indiens le plus souvent ridiculement ronflants. En terre indienne, l'octroi d'un nom procède d'une cérémonie. Un tel nom inspire le respect. Il n'a pas vocation à se retrouver sur des cartes de visite, des dépliants publicitaires, des sites internet où la spiritualité se retrouve bradée comme une marchandise, un bien de consommation.

Défiez-vous de ceux qui vous assurent posséder des "pouvoirs", avoir reçu des "visions", être en contact avec "les esprits". En terre indienne, les plus avisés des "hommes-médecines" traditionnels se comportent souvent comme les plus humbles des personnes et ne tiennent jamais de tels propos. Qui préférez-vous écouter ?

Défiez-vous de ceux qui revendiquent de soi-disant liens avec "les indiens ceci", "les indiens cela" et n'ont plus mis les pieds en terre indienne depuis déjà belle lurette (si tant est qu'ils y soient jamais allé). Et comment expliquer cette absence de liens réels avec le monde indien autrement que par la crainte d'avoir à s'y expliquer ?

Je m'arrête là. Quoiqu'on leur dise, certains n'écoutent jamais...

(La lecture du texte complet est vivement recommandée)

31 commentaires:

Phil a dit…

Et ce que tu dis-là est aussi vrai pour le chamanisme sibérien enseigné sur place à Novosibirsk par des allumés du bocal new age, puis exporté ici comme "chamanisme sibérien". En voilà un exemple de la plus belle eau, en la personne de Soledad Altay, membre de la secte russe de konstantin Rudnev. Ce qui est marrant, c'est qu'elle pousse l'habileté jusqu'à se faire adouber en douce par le très naïf et peu clairvoyant éveillé Jean Bouchart d'Orval. Formidable non ?

http://ventdeveil.blogspot.com/2010/04/rencontre-avec-soledad.html

JL a dit…

Formidable.

Anonyme a dit…

Jean Bouchart d’Orval, animateur du groupe « Omalpha », est-il un doux naïf ?

Il faut rappeler que pendant près de vingt ans, il a été disciple de la secte indo-canadienne du Swami Shyam. Secte qui s’est écroulée en 2001 suite à la publication par le quotidien canadien Globe and Mail d’un article rapportant abus sexuels, pédophilie et meurtres commis au sein de ce groupe. Jean Bouchart d’Orval y est d’ailleurs mentionné pour abus sexuels…
http://www.swamishyam.com/globe_article.htm

Les rencontres qu’il a organisé du 6 au 9 avril 2010 à Montpellier en invitant la « chamane » Soledad Altay, disciple prosélyte de la secte criminelle « Ashram Shambala », n’étaient que le prélude à une bien longue série de réunions pour faciliter l’implantation en France de ce mouvement créé par le « pseudo-chamane » russe Konstantin Rudnev.

C’est chose faite! Des groupes, se réclamant du « chamanisme sibérien » et d’Ashram Shambala, fonctionnent aujourd’hui à Montpellier et près de Marseille, à Cassis…

Et ils le lui rendent bien, puisque l’antenne montpelliéraine d’Ashram Shambala, animée par « Soleil du cœur » (initiée par Soledad Altay), invite en retour Jean Bouchart d’Orval le 24 septembre 2011, pour une journée de rencontre dans un « espace intimiste ».
http://fr-fr.facebook.com/pages/Jean-Bouchart-dOrval/211870622171967

Le blog de langue anglaise « newagefraud » donne de très nombreuses informations sur la dimension internationale et la nocivité des activités de ce mouvement. Il y est d’ailleurs question de Soledad Altay (alias Chekes Rada), mais aussi de Ohin Hara et Perun , deux « instructeurs » russes de la secte, récemment intervenus en France. Les deux premières seront de nouveau en France pour la mi-octobre…
http://www.newagefraud.org/smf/index.php?action=printpage;topic=466.0

Les spécialistes indiquent, que par ses croyances, Ashram Shambala est à rapprocher de la tristement célèbre secte « Aum », qui commis les attentats du métro de Tokyo, en 1995.
http://rt.com/news/jail-dodging-guru-arrested/

Le « pseudo-chamane » gourou d’Ashram Shambala, Konstantin Rudnev, a été arrêté en septembre de l’an passé et est actuellement jugé en Russie pour viols, trafic de stupéfiants, création d’une organisation à vocation antisociale et disparition d’adeptes. Récemment, plusieurs disciples déstabilisés par les pratiques de cette secte se sont suicidés. Le gourou encourt au moins dix ans de prison.
http://mysouth.su/2011/06/alien-from-sirius-goes-to-court-earth/
http://wwrn.org/articles/35746/?&section=other-nrms

JL a dit…

J'ai reçu ce message que je retranscris pour info et qui n'est probablement pas de JBO. Je crois, "Anonyme" et "JBO", que vous gagneriez beaucoup en crédibilité si vous pouviez signer et assumer vos propres paroles.

Jean Bouchart d'Orval a ajouté un nouveau commentaire sur votre message "NÉOCOLONIALISME SPIRITUEL" :

Quelques mises au point importantes concernant les désinformations circulant sur ce blog.
Il n’existe pas de « groupe Omalpha » ; du moins, s’il y en a un quelque part dans le monde, cela n’a rien à voir avec le site Internet www.omalpha.com. Ce site présente les livres et articles de Jean Bouchart d’Orval, un auteur sérieux publié dans des maisons sérieuses et reconnues. N’importe qui peut le constater en consultant son site et ses ouvrages. Les entretiens publics proposés sont de nature philosophique et ouverts à tous ; les participants peuvent poser les questions qu’ils veulent.
C’est Jean Bouchart d’Orval lui-même qui fut le premier, en 1999-2000, à dénoncer publiquement Swami Shyam et ses agissements répréhensibles (abus divers, notamment sur des mineures ; par contre il n’y a jamais eu meurtre) et il n’entretient aucun lien avec lui depuis ce temps. L’article du Globe and Mail a d’ailleurs été rédigé à sa suggestion. Il n’y a jamais eu d’abus sur des disciples de Jean Bouchart d’Orval, car il n’y a jamais eu de disciples, ni de maître, ni de groupe.
Jean Bouchart d’Orval ne s’est jamais présenté comme un « éveillé », mais plutôt comme un homme qui regarde la vie de la manière la plus simple possible. De plus, dans ses écrits et ses entretiens publics il a toujours pourfendu les charlatans de la mouvance « New Age ». De plus, Jean Bouchart d’Orval ne connaît pas le dénommé Konstantin Rudnev ou sa secte. Il semble non plus n’exister aucun rapport entre Soledad Altay (Chekes Rada) et ce Rudnev autre que dans l’imagination de gens mal intentionnés. D’autre part, « Soleil du cœur » de Montpellier n’a rien à voir avec Soledad Altay.
Après avoir été sollicitée à trois reprises par des individus malveillants pour lui faire dire des sottises, la Miviludes a néanmoins conclu chaque fois n’avoir « reçu aucun signalement de ce type [abus sexuels ou dérives sectaires] concernant les activités de Monsieur Bouchart d’Orval ». Elle conclut que le contenu du site omalpha.com « n’est pas porteur de danger ». Elle affirme en outre que hormis les assertions non étayées (et pour cause !) d’un individu hargneux (reconnu coupable et condamné par le tribunal pénal d’Angers à quatre mois de prison avec sursis pour harcèlement moral, dénonciation calomnieuse et diffamation), elle n’a reçu aucun signalement concernant omalpha.com ou Jean Bouchart d’Orval. Les désinformations et rumeurs calomnieuses circulant depuis quelques jours sur Internet, notamment sur ce blog par de pleutres «anonymes», concernant omalpha.com ou Jean Bouchart d’Orval ont leur source dans ce même individu que la Justice a déjà condamné une première fois en janvier 2011.

Envoyé par Jean Bouchart d'Orval à Magick-Instinct le 20 septembre 2011 12:23

Felipe a dit…

En conclusion, on a une bande de faux chamanes sibériens, tous affidés de l'ashram shambala de Konstantin Rudnev, qui débarquent en France ensemble sous l'appellation de “chamanes sibériens authentiques”, afin d'y implanter, avec exactement la même approche qu'au Chili et en Argentine, les bases de la secte criminelle de Rudnev.

Le fait que le chef du groupe soit en taule n'interdit absolument pas que continuent les activités d'une des sectes les plus novices de ces dernières années et voilà qu'elle s'implante en France avec la complicité des premiers imbéciles venus, qui ne voient pas que si “jusqu'ici tout va bien”, plus dure sera la chute et l'arrivée.

On se demande ce que fait la Milvitude qui, nous ayant habitués à des rapports partiaux, stupides et erronés, devrait cette fois-ci au moins se montrer à la hauteur de sa mission. Or, silence radio de ce coté-là. Prennent-ils seulement la peine de s'informer, en dehors de la simple annonce sur leur site de l'arrestation de Rudnev. Les liens de ces chamanes sibériens débarquant en petits groupes en France avec la secte russe sont avérés et archi-prouvés.

Il est aisé de reconnaître les charlatans de l'ashram Shambala, du simple fait qu'ils sont les seuls en France pour le moment à se prétendre chamanes sibériens et qu'ils enseignent tous les mêmes disciplines, issues de l'esprit tordu de Rudnev, et non de celui des INDIGÈNES de l'Altaï.

Il existe en France des néochamanes honnêtes s'inspirant du chamanisme sibérien qui ne prétendent pas être d'authentiques initiés de l'Altaï et sont infiniment plus dignes de confiance que ces arnaqueurs théatraux et ces bouffons.

On reconnaît aussi les membres de cette secte à leur tactique très étudiée de la séduction par l'image et la beauté de leurs représentants. Tout ça est très calculé et travaillé. On donne même des cours à ce sujet. Soledad Altay (alias Chekes Rada), Ohin Hara et Perun, tous formés à cette école New Age qui n'a de tradition chamanique que ce qu'elle vole aux indigènes, ne sont pas eux-mêmes indigènes mais brésiliens ou russes tout au plus. Toutes leurs biographies sont truquées et embellies. Un autre signe permettant de les reconnaître est l'absence totale de simplicité de leur CV respectifs, à l'image de leur maître, dont les titres ronflants rappellent les pires heures de l'occultisme de bazar. On balance des biographies complètement faussées, on est anthropologue (de quelle université ?), déesse, avatar, grand-maître ou grande chamane ; on est un alien de Sirius. Mais en attentant, une représentante plus que certaine du chamanisme sibérien du nom de Sanrangerel, qui a fait beaucoup pour le patrimoine spirituel indigène de l'Altaï, rendue malade de ces profanations éhontée, s'est clairement prononcée à propos de ce groupe criminel, avant de décéder en 2006. Qu'on lise ses paroles sur ce lien :  http://www.google.fr/search?hl=fr&safe=off&q=Sarangerel&aq=f&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai

“ Their teachings have nothing to do with Siberian indigenous spirituality in even the most tenuous way. Their cult is a mish-mash of New Age, Russian mysticism, martial arts, astrology, Hinduism, Buddhism, and whatever they choose to throw into the mixture next. 

"The obscenity is that they have chosen to use the trappings of Siberian shamanism to give themselves their own unique shtick. But leather robes, feathers, and drums do not make them into Siberian shamans. It is just how cynical they are about the disempowerment of Native Siberians that they think they can get away with it. “

Felipe a dit…

On s'étonne ensuite de la mauvaise réputation des occidentaux auprès des indigènes.

Ce groupe est également facile à reconnaître par les disciplines qu'il enseigne : le pseudo-chamanisme sibérien, outrage aux traditions natives, y est toujours mélangé à l'Aharata, une soi-disante technique énergétique ancestrale, au développement de la féminité grâce à des cours de séduction pour devenir une déesse, au karaté astral, au tantrisme, au yoga du business... signes qui permettent de les reconnaître, puisque toutes ces matières reprennent la nomenclature et le vocabulaire même de la secte, inventés par Rudnev.

On note déjà que toutes les disciplines enseignées par “soleil du coeur” sont directement liées à cette nomenclature. Et attention, la plus grande spécialité de la secte est la multiplication de ses noms, qui en rendent difficile la traçabilité.

Nous sommes exactement dans le cas de néocolonialisme spirituel soulevé par l'article de JL, et je dirai même que c'est pire encore... à cause du caractère sectaire de ce mouvement.

Osons espérer que les lieux de stage et associations spirituelles françaises ouvriront les yeux à temps pour conserver leur crédibilité et leur sens moral, pour ne pas tomber dans l'embarras à l'heure de la chute et quand le voile sera levé, d'avoir été complices de tous ces mensonges et ces crimes ! Car il est vrai qu'on peut se dire, alors même que l'on tombe et qu'on ne s'est pas encore écrasé : “jusqu'ici, tout va bien” ; “pour l'instant, rien à dire”. Mais à l'approche du sol... serrer les fesses ne vous servira plus à rien et il sera trop tard.

D'Orval qui est déjà tombé dans le panneau une fois il y a longtemps ferait bien de réfléchir à tout ce que cette agitation peut cacher, à défaut d'y voir clair dans le domaine des traditions indigènes.

Lisez l'article où sont écrits ces messages au lieu de vous quereller pour sauver vos images bien lisses de sages ou de chamanes authentiques. Il dit des choses plus importantes que vos business respectifs. Et ensuite, après avoir lu, REFLECHISSEZ. Ne comptez pas non plus voir ces informations passer inapperçues car ce blog est plus consulté que vous l'imaginez...

Oui à un néochamanisme assumé et responsable, pourquoi pas ? Mais non aux fausses authenticités et à l’exploitation destructrice des spiritualités indigènes.

Anonyme a dit…

En fait, même si un nettoyage a été fait concernant les noms de personnes sur google, on peut tout retrouver en utilisant les prénoms et les autres noms de ce groupe sectaire. Taper par exemple "golden Altay" ou "sinergia universal", accompagné de "Soledad" et on trouve dès la première page de résultats toutes les informations concernant Soledad Chekes ou Altay comme formatrice, recruteuse et responsable pour l'Europe et l'Amérique Latine de ce groupement créé par Rudnev. Les autres instructeurs de ce groupe sont du même style. On constate aussi que la méthode d'annonce des stages et tout le discours est identique à celui qu'on retrouve en France où rien n'a changé.

Sinon, on peut voir ici à quoi ressemble le chamanisme sibérien "authentique" selon "golden altay", ashram Shambala ou synergie universelle. Aussi ridicule qu'inquiétant :

http://www.youtube.com/watch?v=xTdyd-GCkCQ

Encore mieux, voici la conception tantrique et l'entraînement des déesses de "golden altay" et sa spiritualité de haut vol. Rien à voir avec le chamanisme sibérien mais cela dit, ils sont en avance sur Crowley, la LHP et nos prudes chaotes, on dirait :

http://www.youtube.com/watch?v=h37FG6viMzw

Un site officiel qui montre bien le double langage et le double visage en application dans ce groupement sectaire :

http://translate.google.com.br/translate?hl=pt-BR&sl=ru&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.wayoffool.com%2F

Voilà. Si JBO a menti, c'est qu'il y a à cacher.

Etc. Etc. Etc.

Anonyme a dit…

Soledad Altay, instructrice senior de la sulfureuse secte Ashram Shambala, se fait aussi appeler « Master Chekes » dans les pays anglo-saxons.

Ainsi, à l’été 2010, « Master Chekes » a passé un petit moment en Arizona…

A Sedona. Tout d’abord en août, puis à nouveau du 8 au 12 septembre, elle « officiait » au « Sedona Temple ».
http://schooloftemplearts.wordpress.com/2010/08/24/ecstatic-tantra-dance/
http://networkedblogs.com/7nSpU
http://www.meetup.com/Inspired-Women/events/14727195/
http://www.youtube.com/watch?v=knXGnC-73L8

Entre les deux, quelques jours à Phoenix, au « Phoenix Goddess Temple ».
http://www.phoenixgoddesstemple.org/index2.php?option=com_events&task=view_detail&agid=61&year=&month=&day=&Itemid=100031&pop=1
http://www.phoenixgoddesstemple.org/index.php?option=com_events&task=view_detail&agid=66&year=2010&month=9&day=1&Itemid=100031&catids=29|28|27|26|25|23|24|22&lang=en

Mi-novembre, avant que l’hiver ne soit trop rude, Jean Bouchart d’Orval, animateur d’Omalpha, l’a conviée à faire un saut à Montréal, ville où il réside entre ses voyages en Europe.
http://web.archive.org/web/20101006001101/http://www.voxpopuli.tv/en?start=25
http://web.archive.org/web/20101106123016/http://www.omalpha.com/rencontres.html

Ces dernières semaines, le « Sedona Temple » et le « Phoenix Goddess Temple » ont littéralement défrayé la chronique en Arizona. Les autorités sont intervenues. Des descentes de police, des arrestations par dizaines.
http://www.youtube.com/watch?v=Ii7FLZ_qdU0&feature=related

Les deux « Temples » étaient, sous couverts de tantrisme et de pseudo-chamanisme, des hauts lieux de prostitution et divers trafics. Les responsables de ces établissements sont poursuivis pour proxénétisme aggravé et crime organisé.
http://verdenews.com/main.asp?SectionID=1&SubSectionID=1&ArticleID=43738
http://blogs.phoenixnewtimes.com/jackalope/2011/09/police_reveal_some_details_of.php
http://www.phoenixnewtimes.com/2011-02-17/news/feature/
http://www.newagefraud.org/smf/index.php?topic=3435.0;wap2

Soledad Altay n’y a t-elle rien vu ? S’agit-il de malencontreux hasards ? Probablement…

A l’adresse suivante, une partie des lieux de réunions de la première tournée française de Soledad Altay y sont encore affichés. Des lieux et organisateurs que Jean Bouchart d’Orval connaît bien, puisque des conférences Omalpha sont aussi régulièrement organisées par ses mêmes amis.
http://perso.numericable.fr/soledad34/le_chamanisme_siberien/agenda.html

Pour finir, « L’arbre de vie » et les sites vers lesquels il renvoie contiennent des éléments intéressants sur l’implantation actuelle d’Ashram Shambala dans l’hexagone.
http://larbredevie.e-monsite.com/
http://larbredevie.e-monsite.com/liens.html

JL a dit…

Anonyme, j'ai effacé votre intervention, ce blog n'ayant pas vocation à faire de la publicité aux profs de karaté astral ; qu'il en fasse indirectement n'est pas notre sujet. Vous ne répondez à aucune des inquiétantes accusations portées par "l'autre anonyme". Le sujet de ce billet concerne le colonialisme spirituel et les usurpations occidentales de l'"authenticité indigène". Si vous avez quelque chose à dire à ce sujet dans le contexte du groupe particulier dont parlent les commentaires et voulez préciser ses implications ou non dans les arrestations diverses dont parlent les liens communiqués, vous êtes le bienvenu. Bref montrez de façon argumentée que tout cela n'a rien à voir avec l'ashram shambala ou expliquez en quoi l'étiquette de "chamanisme sibérien authentique" est autre chose qu'un mensonge marketing. Ce serait tout de même plus utile au lecteur que noyer le poisson.

Anonyme a dit…

Je n'ai pas répondu aux "inquiétantes" accusations, car elles me semblent si peu crédibles... Si vous souhaitez des explications à ce sujet, très bien. Tout d'abord, je tiens à préciser en ce qui concerne Mr Rudnev, que lorsque l'on voit quel traitement le gouvernement russe a infligé à Mr Kasparov, ou à d'autres malheureux de notoriété moins importante; j'émets des réserves sur les griefs qui lui sont faits. Maintenant il me semble évident qu'il avait bien lui, détourné des pratiques traditionnelles et les avait orienté dans un culte malsain à sa personne. Cependant, il n'a pas le monopole de ces pratiques, et si lui les a dévoyé, ce n'est pas pour autant qu'on puisse jeter l'opprobe sur l'ensemble des personnes honnêtes qui les enseignent. A la question de l'authenticité indigène, je ne me sens pas en mesure de répondre, de nos jours, avec tous les métissages et toutes les influences culturelles, il est difficile d'avoir ce souci-là; on rencontre vite des limites. Mais il n'y a pas forcément de la part de ceux qui se réclamment d'une authenticité difficilement traçable un "mensonge marketing", on est tous un peu naïfs, et je crois que beaucoup le croient fermement, d'ailleurs est-ce vrai, est-ce faux ? qui pourra le savoir ? Les livres d'histoire et nos journaux sont des tissus de mensonge et d'interprétations tendancieuses, la seule vérité me parait résider dans l'Être; mais je m'égare sans doute du sujet et vous allez rapidement supprimer mon commentaire. Dans cette histoire, je pense qu'il y a eu des erreurs de faites au niveau de la communication effectivment, je ne sais par quel miracle (sans doute avec beaucoup d'argent) Mr Rudnev a acquis une grande notoriété internationale, et les enseigneants des disciplines proches de celles qu'il proposait ont alors calqué leurs présentations sur les siennes; succès de courte durée, maintenant que la vérité a éclaté sur cet homme et sa folie, c'est tout un enseignement que l'on veut couler avec lui. Enseignement dont je ne peux attester historiquement qu'il s'agisse bien d'un savoir indigène; mais que je ressens comme tel tant il me connecte personnellement à mon essence profonde.

Felipe a dit…

Ouaip ! CQFD. Un prêtre catholique est un prêtre catholique. Un lama tibétain est un lama tibétain. Un chamane sibérien est un chamane sibérien et sa lignée est claire et vérifiable.

Là on noie le poisson. Et on nous dit que tous les liens placés ici sont peut crédibles, on évoque même Kasparov concernant le reportage de la télé russe et on va nous dire quoi sur les reportages US concernant Sedona ?

Bref, chacun forgera son avis... en fonction de la solidité des arguments.

Anonyme a dit…

"Le temps n'est plus où les autorités soviétiques traitaient les chamans de «charlatans» ou voyaient en eux des «obstacles au progrès»."

http://www.fsa.ulaval.ca/personnel/vernag/EH/F/cause/lectures/Russie_chamanisme.htm

Anonyme a dit…

Bonjour !
Un petit mot tout de même. Je pense que les accusations sur Mr Rudnev et son organisation sectaire http://www.newagefraud.org/smf/index.php?topic=466.0;wap2 sont à prendre au sérieux. Bien sur les répresentant(e)s chamane sibérienne type Soledad Altai (Rada Checkes) et sa consoeur Ohin Hara ou Lada ou encore Mme T Kochetkova sont peut être honnetes mais dans ce cas manqueraient dramatiquement de conscience sur l'organisme qu'elles représentent, ce qui est fort difficile à croire... En utilisant réseaux et contacts des "illuminés du premier rang", leur réseaux s'étends donc pour ramener argent...notamment...et femmes ?, dans le noyau sectaire. A vrai dire, qui sait !?

Toutefois, je dirais aussi : les savoirs et enseignements de tous ordres n'ont probablement plus rien du chamanisme (comme ces braves gens usurpent à tout va le terme "chamane", yc le costume), mais ne sont pas sans intérêt à mon sens.
En effet, beaucoup de livres traitant du dévellopement spirituel, de spiritualité vous ammeneront à vos propres conclusions sur les maitres, qui vous emmenent de manière cadrée à la connaisance de soi, par différentes méthodes...Ces maîtres ne font généralement pas question d'argent ou de sexe ! Question de confiance ? Un "enseignement", tel que nous l'entendons ici, ne renvoient pas vers des participations "fort souhaitable pour toi" à un stage à qques milliers d'euros, ou encore à te faire devenir "toi meme maitre un jour !" si tu y travailles, ou a un avenir meilleur...
Ici, Soledad Altay ou Lada pratiquent le commerce acharné..."amour" contre argent !
Aussi, ma position est claire... je suis contre ce Neocolonialisme sprirituel. Je reste cependant ouvert non à cette secte, à ce mouvement, mais à certains enseignements, que d'aucuns jugeraient, mais qui méritent eux une approche plus ouverte.

Vincent a dit…

Bonjour ! Je souris à vous lire ! Je souhaite réagir à Mr JBO que ne ne connais pas. Je souhaite toutefois l'informer des liens évidents entre Mme Soledad Altay (Rada Checkes) et Mr Rudnev (voir youtube notamment) dit Altai Chi. J'ai eu l'occasion d'aller à novosibirsk en Sibérie, accompagnant ma femme. J'y ai croisé ces gens Lada, Biven, Perun, Irina, Reena, etc...... Le maitre "illuminé" de Soledad est bien Altai Chi, je vous le dit. Contrairement aux dires de Biven...et à en voir els actualités du jour...ce "super chamane" ne vit pas dans une grotte dans la foret, avec de l'eau si pure, etc... !
Car pour tous, à ce jour, les chamanes vivaient esseulés dans la foret en communiquant avec les esprits (ca fait rire certains, et pourtant...de ceux là, laissons leur leur culture et intégrité). Aujourd'hui les chamanes "de Novosibirsk" vivraient en groupes organisés ? Organiseraient des stages ? Pour devenir chamanes aussi !!! ? Vous constaterez en recherchant quelques peu sur la toile qu'il n'est pas question de spiritualité...mais de bien d'autre chose plus amusant et lucratif.

Le tantrisme dont ces gens parlent me fait bien rire, est tellement loin de la juste philosophie tantrique qu'on y trouve même des webcams tantiques ou des communications tantriques (prix à la minute !), ou des déesses tantriques...nous frisons effectivement la prostitution !

Inutile de vous dire que je ne participe plus à tout cela reste "acceuillant" aux véritables outils de dévellopement.
Quelques liens :
http://www.goddesstemple.com/events/icalrepeat.detail/2011/01/24/388/-/ZWUxZWZlMjI0ZjJjNGFkZDg1Y2M2MmRlMzhjZjExYzI=
et suivre sur ce même site le lien vers http://www.unveiled.net/home.php

http://www.youtube.com/verify_age?next_url=http%3A//www.youtube.com/watch%3Fv%3Dh37FG6viMzw

Anonyme a dit…

Je suis inquiet de l'implantation en France de madame Kochetkova, alias Ohin Hara qui a elu domicile a La Ciotat, au 25 avenue Peymian et qui y enchaine sans relache des activites fort lucratives, j'espere honnetes

Anonyme a dit…

Ohin Hara ne s'est pas installee seule a cet endroit, elle reside en compagnie de deux "pretresses" russes, dont une se faisant appeler Diademida. Elles forment des femmes francaises a devenir "instructrices". La facilite avec laquelle elles s'etendent est effectivement inquietante

Anonyme a dit…

A vrai dire, Ohin Hara ou Lada semble bien en train de s'implanter par chez nous... Elle venait de Belgique avant son arrivée semble-t-il...Mais pourquoi s'implanter en France ?

A vrai dire, il semble que l'arrestation du "maitre" Konstantin Rudnev rende le retour en sibérie compromis ! Il lui faut donc dégager des activités lucratives par chez nous, peut être chez nos voisins aussi...

J'avoue que la visite des sites référencés dans votre blog n'est pas sans intéret sur les "buts" avoués de recrutements,outre le caractère financier largement abordé déjà...

Je vous laisse libre d'apprécier les téléphones et webcam...tantriques ! http://www.goddesstemple.com/goddesses?page=show_category&catid=65&order=0&expand=0

Anonyme a dit…

A l'heure ou le "néo chamane" Rudnev est ..disons...inquiété, certains quitte le navire et ne manque pas de le faire savoir.

A la lecture du témoignage ci-dessous, on comprend ce qui se passe à l'intérieur du système.

Le témoignage de Tamara, prétresse ?,mais qui a vraisemblablement recruté et s'est rendu compte de la supercherie...

Voir le lien sur : http://sectantisect.blogspot.com/2011_10_01_archive.html

L'exploitation sous le compte de formation ou de rituel tantrique vers une pseudo spiritualité s'arrete...au maitre !
Il semble évidement que l'heure soit aux excuses, il suffit d'examiner les derniers "mouvements" de Biven sur le web pour le comprendre... Le témoignage de Tamara en dit long sur la parfaite connaissance et conscience des "recruteurs" cités plus haut sur votre site : il s'agit bien d'esclavagisme...

Anonyme a dit…

« Soleil du Cœur », animatrice de l’antenne d’Ashram Shambala à Montpellier, a fermé son ancien site internet pour en ouvrir un nouveau. Celui-ci est plus nuancé dans l’affichage de ses activités et liens néo-chamaniques ou néo-tantriques.
http://soleilducoeur.fr/

Ainsi, peut-on y lire à la page la présentant: « Le hasard d’une conférence m’a envoyée en Egypte ainsi qu’au Québec en compagnie d’un cher ami, écrivain du Cachemire, qui est devenu une grande source de sagesse à mes yeux » (Jean Bouchart d’Orval). « De cet ami est née une autre rencontre, tout aussi déterminante pour moi, une chamane de tradition sibérienne, avec qui j’ai voyagé autour du monde pendant une année ».

Les voyages de Soleil du Cœur sont effectivement associés à Ashram Shambala.

« Master Stella », aussi connue pour ses activités pseudo-chamaniques sous le nom de « Tizhi Ayu», fait partie des instructeurs seniors de ce mouvement, qui, comme Soledad Altay, Ohin Hara, Perun ou Biven Mamonta, sillonne la planète pour porter la bonne parole.
http://www.tizhiayu.blogspot.com/
http://www.evolver.net/event/2010/09/09/tantra_art_freedom_sacred_sexuality_master_stella

Nous savions Soleil du Cœur très proche de Soledad Altay et de Jean Bouchart d’Orval (Omalpha), elle est également intime avec Master Stella/ Tizhi Ayu.
En effet, Soleil du Cœur, apparaît représentée par un cœur vermillon dans les vignettes « followers » du blog www.tizhiayu.blogspot.com. Elle dispose aussi d’une page Facebook commune avec Master Stella. En 2010-2011, elles ont toutes deux animé de nombreuses réunions, notamment en Floride et à New-York.
http://www.facebook.com/event.php?eid=149850201740002
http://www.facebook.com/gablesoptimalhealth/posts/133718976695006
http://www.meetup.com/Clubof-energetic-empowerment-and-spiritual-development/events/15512772/?action=detail&eventId=15512772
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:wp7jCZfpOAYJ:www.meetup.com/TANTRIC-MEETUP/events/15306248/+%22master+stella%22+anastasia&cd=6&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

Soleil du Cœur n’y va pas de main morte. Lorsque l’on clique sur son icône vermillon à « follower », dans le site de Master Stella/ Tizhi Ayu, elle renvoie également vers le blog de Kargan Kenesh. Ce dernier, plus connu sous le nom de Biven Mamonta, en réalité Paul Handozhoko, est le numéro 1bis d’Ashram Shambala, en charge de l’expansion de la secte hors de Russie.
http://www.tizhiayu.blogspot.com/
http://kargankenesh.blogspot.com/
http://www.americaru.com/do/images/33/45/1285292956.gif_big.gif
http://www.revistanatural.com/articulo.asp?id=906

D’autant qu’en Russie, Biven Mamonta, est attendu de pied ferme, recherché pour avoir transmis en connaissance de cause le virus du SIDA à plusieurs dizaines d’adeptes.
http://www.newagefraud.org/smf/index.php?topic=466.55;wap2

Soleil du Cœur connaît très bien aussi « Laxshmi Natyam», dont elle a notamment suivi les enseignements.
http://www.laxshmi.net/
http://gitanitadetriana.hi5.com/friend/p229428432--Laxshmi--html
http://gitanitadetriana.hi5.com/friend/photos/displayPhotoUser.do?photoId=1555706855&ownerId=229428432&albumId=179891710

Laxshmi Natyam recrute pour Ashram Shambala, principalement au Mexique et en Espagne. Son domaine d’activité est la danse sacrée du temple, danse Bollywood, danse du ventre, et toutes sortes d’expressions corporelles censées contribuer au « développement féminin intérieur ». Elle propose aussi l’apprentissage d’un bien prometteur striptease bioénergétique.
http://www.laxshmi.net/index.php?option=com_content&view=article&id=66&Itemid=50
http://www.laxshmi.net/index.php?option=com_content&view=article&id=50&Itemid=61

Anonyme a dit…

J'ai oublié de vous dire aussi: Plus inquiétant, Laxshmi Natyam est directement impliquée dans les écoles « Arte Femenino » et « Arte de la Diosa », qui ne sont ni plus ni moins que des façades de recrutement pour le réseau de prostitution d’Ashram Shambala.
http://www.artefemenino.net/videos
http://www.artefemenino.net/cultura/mfemeninas/86-lakshmi-la-deidad-de-la-prosperidad
http://gitanitadetriana.hi5.com/friend/photos/displayPhotoUser.do?photoId=4779818609&ownerId=229428432&albumId=196461674
http://www.newagefraud.org/smf/index.php?topic=466.25;wap2#ixzz1dZLVBMyR

Chez « Arte Femenino » ont y retrouve bien sûr, Soledad Altay, notamment au niveau des videos « la realidad de la education infantil »…, ou bien encore dans « Yoga cata de los animales » (vidéo française d’ailleurs réalisée et proposée par Soleil du Cœur).
Chez « Arte Femenino », apparaît également « Tamara Ra » (El poder de una sacerdotisa), malheureuse victime de ce redoutable réseau, dont le témoignage édifiant a été mentionné précédemment dans un autre post.
http://www.artefemenino.net/videos
http://www.youtube.com/watch?v=YULl4w1-ox0&feature=player_embedded#!
http://www.artefemenino.net/joomla-license/creativo/197-tamara-ra

Récemment encore, cette ancienne adepte était aussi largement exposée dans le site de Laxshmi Natyam, amie de Soleil du Coeur. Mais suite à son témoignage, ça efface, ça efface… Demeurent encore quelques traces : « Escuela de Yoga Siberiana en Rusi, Especialización en Desarrollo de la Salud Femenina, Técnicas Corporales en Rusia, con « Tamara Ra », Especialista en Desarrollo Femenino ».
Et toujours bien entendue l’ineffable Soledad Altay/Chekes Rada, également en voie d’effacement.
http://www.laxshmi.net/index.php?option=com_content&view=article&id=68&Itemid=63
http://www.laxshmi.net/index.php?option=com_content&view=article&id=71&Itemid=68

Grand réseau, petit monde. Le retour de Soleil du Cœur à Montpellier, après une année de voyages aux quatre coins de la planète, promet bien des réjouissances pour les prochains mois.

Anonyme a dit…

Ci-dessous les nouvelles activités d’Ohin Hara pour cette fin d’année! Que du bonheur… avec Bugarach en étrennes… on ne peut qu’espérer que la Miviludes soit aussi de la fête.
http://ohinhara.doomby.com/pages/pratyahara.html:
« "Pratyahara", c'est un processus qui consiste à passer en groupe 72 heures dans l'obscurité totale, avec un bandeau en permanence sur les yeux
Loin de rester dans un état méditatif durant tout ce temps, les conditions idéales sont de pouvoir marcher dans la nature, pratiquer des exercices chamaniques et yogiques
C'est un processus de purification à tous les plans (physique, mental, émotionnel et spirituel), un rite de passage puissant parfois qualifié de "mort chamanique"
Ohin Hara guidera un séminaire proposant cette pratique entre Noël et le jour de l'An 2011 (plus d'infos très bientôt) »
http://ohinhara.doomby.com/pages/seminaire-de-nouvel-an.html:
« Ohin Hara guidera un séminaire de Nouvel An, un séminaire spécial pour le passage en 2012, d'une ampleur internationale, probablement dans la région de Bugarach (Aude)
Le séminaire durera du 30 au soir (ou 31 au matin, suivant votre arrivée) jusqu'au 3 janvier au soir (possibilité de ne participer que sur le 31 et le 1er janvier) ».

Anonyme a dit…

Visiblement, Soleil du cœur a de nouveau scratché son site. Il y avait certainement des choses à cacher …
www.soleilducoeur.fr

Jeabapt a dit…

Merci de votre site. Je dois dire que j'ai été lire l'édifiant témoignage de Tamara, recruteuse du ashram shamballa, et je voulais vous partager le lien suivant...qui traite... de mode opératoire sectaire ...

On retrouve tous les ingrédients...mais aussi les raisons pour lesquelles elle attirent !

http://www.psyvig.com/default_page.php?menu=20&page=14

Anonyme a dit…

Je vois que beaucoup sont bien informés, mais personne ne parle de l'essentiel. Le vrai gourou de cette lamentable secte n'est pas Rudnev ni Handozhoko. Ce dernier est chargé du recrutement au niveau international, Rudnev est un déséquilibré utilisé comme fantoche. Le vrai leader est un géorgien nommé Avtandil Lomsadze (on peut le voir dans cette video : http://www.youtube.com/watch?v=tPbPa5SeirU).

Anonyme a dit…

Le gourou de cette secte est bien Avtandil Alexevitch Lomsadze, qui utilise un nombre infini de pseudos (Pfaski, Guru Alid Pfaski, Shri Guru Sotidananda, Alid Pfaski Natva, Shri Guru Alid Pfaski Natva, Raja Yogi Guru, Alida Chamfer-Natva).

Ancien basketteur des années 60, il s’est ensuite découvert une vocation de médium qui a intéressé un temps le KGB, avant de rejoindre de grands maîtres yogi indiens pour parfaire ses connaissances.
http://www.liberamenteservo.it/modules.php?name=News&file=article&sid=841

Avtandil Lomsadze a récemment monté un Ashram sur les bords de la Mer noire, où s’y retrouvent les instructeurs d’Ashram Shambala, tout en maudissant Rudnev dénoncé comme la branche véreuse du mouvement.
http://tiempodetransparencia.blogspot.com/

Lomsadze tente aujourd’hui de relancer sa secte sous le nom de « World Wide Raja Association », avec Biven Mamonta (Kargan Kenesh), et une appétence particulière pour l’Espagne. Pourtant, ce groupe, sous les noms d’Escuela Aharata et Golden Altai, y a déjà connu des problèmes.
http://worldwideyoga.weebly.com/
http://www.redune.org/grupos.html

Barcelone n’étant pas loin, Soledad Chekes passera en France en février 2012.
http://www.enfemenino.com/mi-espacio/premshakti
http://www.happinessence.fr/pages/instructeurs/chekes.html

A Montpellier, au 14 bis rue St Louis, l’activité continue de se structurer autour d’enseignements dont les noms rappellent singulièrement les expressions utilisées dans les sites latino-américains de la secte: rencontre avec notre féminin sacré, déesse intérieure, renaissance féminine, énergie féminine, danse sacrée, belly dance, dance bollywood tribal fusion, danse orientale thérapie, danse d’Isis, yoga égyptien, etc.
http://www.tantra-chamanisme.com/shamanisme_et_tantra/agenda.html
http://ishara.over-blog.fr/

Anonyme a dit…

Ohin Hara alias Lada apparaît dans une video parodique intitulée "le roi nu" comme appartenant à la branche véreuse de Rudnev. Mais n'est-ce pas l'arbre tout entier qui est pourri ? http://www.youtube.com/watch?v=MPcng2wxaHc&feature=youtu.be

Anonyme a dit…

Tatyana Kotchetkova, alias Ohin Hara, alias Lada (qui était présente en tant qu'invitée au festival de chamanisme de Trimurti) se fait désormais appeler Ladamira :
http://www.ladamira.com/
http://ladamira.weebly.com/

Felipe a dit…

Outre le changement de nom, on note une évolution marketing dans la façon de se présenter. Grâce à nos remarques ?

Ainsi Lada n'est plus une représentante du chamanisme sibérien authentique et le terme disparaît au profit d'une vague "tradition slave". On apprécie aussi l'apparition d'un "tantrisme slave", qui devrait réjouir les historiens des traditions tantriques.

De plus, Lada n'est plus un grand maître, une grande chamane, une déesse ou une super initiés, mais elle devient au contraire l'incarnation même de l'humilité et de la simplicité.

Relookez votre profil, devenez crédible, consultez Magick-Instinct, conseiller marketing gratuit :)

Quand au fait de faire comme l'eau, qui rejoint toujours son niveau, elle... se sera pour bientôt ou peut-être jamais.

Anonyme a dit…

Eureka !! Vous avez compris que vous étiez leurs meilleurs publicitaires !! Sans vous ils seraient morts et enterrés, et le comble c'est qu'en agissant de la sorte, vous vous faites complices de leurs ignominies

Felipe a dit…

Oué, oué, oué, les anonymes parlent trop pour ne rien dire.

Et d'autres placent trop de liens directs je suis d'accord.

Et ce fil commence à être un peu trop long c'est vrai, puisque les infos données sont largement suffisantes.

Mais si "vent d'éveil", "Jean Bouchard d'Orval", Trimurti et d'autres personnes informées se sont faits avoir alors qu'ils sont censés avoir un minimum de discernement, si certains ont pris leurs distances avec tout ça, c'est bien que nous avons été utiles et que vous présumez beaucoup de la capacité des gens à s'informer et à trouver l'information sans cette page en français.

Il est vrai qu'une fois que le travail est fait, on peut toujours se pointer et faire le malin pour dire qu'il fallait pas le faire et que les gens savaient, ou que ça leur fait de la (mauvaise) pub. En tous cas je ne crois pas que ce qui est dit ici donne beaucoup envie de s'inscrire aux activités de ces groupes.

Sans nous ils ne seraient pas "morts et enterrés" comme vous dites, mais certainement plus solidement installés. Et peut-être que même vous, anonyme fin stratège, seriez en train de suivre avec eux quelque cours de tantra slave ou de chamanisme sibérien authentique...

JL a dit…

Je signale que ce billet a été placé en lien dans le travail de Guy Rouquet (psyvig.com) sur le chamanisme, repris aussi par le site de l'unadfi, essentiellement pour le concept de "néocolonialisme spirituel" en contexte chamanique. Je les en remercie vivement.

Mon blog n'a pas vocation à s'occuper de guerroyer directement contre la récupération des sagesses indigènes ; il consiste avant tout à présenter la richesse de la cosmovision andine telle que me la communiquent mes amis indiens. C'est la meilleure manière de faire apparaître la caducité des récupérations commerciales de leur sagesse, au travers de cette vision contrastée.

J'ajoute que je n'ai rien contre le néochamanisme lorsque celui-ci est honnête, non sectaire, et qu'il ne prétend pas être autre chose que ce qu'il est.

Je ne crois pas qu'il y ait grand chose à ajouter sur ce sujet et c'est pourquoi j'en clôture les commentaires.

Je souhaite à tous et à chacun de bien pouvoir discerner et je formule les voeux d'un plus grand respect envers les traditions qui nous sont étrangères.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...